Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Oct

Cameroun: Le Kossipo, un porte-étendard pour le tourisme à Ebogo

Publié par Simon Mbelek  - Catégories :  #Ebogo, #Cameroun, #Tourisme, #Kossipo

Situé dans la localité d’Ebogo en pleine région du Centre au Cameroun, cet arbre vieux de plus de 1000 ans, se positionne aujourd’hui comme une référence pour le tourisme dans cette partie du pays. Voyage avec Jumia Travel au coeur de ce site devenu objet de toutes les convoitises.

 

Comme l’indiquent de nombreux rapports d’organismes internationaux comme la Banque Mondiale ou encore le FMI, le Cameroun est un pays à fort potentialités et avec de bonnes perspectives sur le plan touristique. En 2016, le pays des Lions Indomptables est crédité de 560 milliards de recettes avec plus de 140 000 emplois créés dans le secteur du tourisme et des loisirs. Les experts estiment également que le pays de Samuel Eto’o abrite plus de 800 sites touristiques répertoriés sur l’ensemble du territoire. Ces performances remarquables sont dues à une richesse culturelle mais également à une biodiversité tout à fait impressionnante.

 

Ebogo est l’une de ces sites naturels d’une rare pureté  au coeur de la forêt vierge camerounaise. Situé à 15 kilomètres de la localité de Mbalmayo en village Béti (nom donné aux ressortissants des régions du Sud et du Centre du pays), le village Ebogo présente le visage d’une destination luxuriante. Forêt vierge, fleuve, animaux protégés, des sites qui font de ce lieu, une véritable attraction pour les touristes internationaux. Les activités sont variées dans cette zone: randonnées pédestres dans la forêt sur les sentiers botaniques, séance de pêche traditionnelle, observation des oiseaux sauvages et papillons (pour cela, vous devez partir en pirogue sur une île où il n’y a que des papillons). Avec ses dizaines d’espèces d’oiseaux et de papillons à observer, ses sites remarquables comme le sapelli tricentenaire, les sous-bois en saison pluvieuse, l’embouchure su So’o, Ebogo vous offre sa beauté majestueuse et tranquille. Les piroguiers vous raconteront la nature, la culture et le travail des hommes dans des paysages magnifiques. Les habitants du village apprécient en effet de partager leur quotidien et leur culture avec les voyageurs venus découvrir leur région. Ils vous feront découvrir les secrets de la forêt tropicale et du fleuve Nyong grâce à une variété de promenades : navigation sur le fleuve et balade à pied vers le Sapelli tricentenaire (12 m de circonférence), incursion dans les sous-bois en saison des pluies, bains de soleil sur les bancs de sable en saison sèche, descente de rapides et visite de village en toutes saisons, découverte des grottes de rêve

 

Au-delà de cette diversité naturelle et culturelle, le village Ebogo abrite surtout un site d’un autre genre, unique et historique: l’arbre millénaire. Plus qu’un simple site touristique, l’arbre millénaire est devenu un lieu de prédication et un refuge pour les voyageurs. Même s’il ne figure pas encore officiellement au patrimoine mondial de l’Unesco, le site attire tout de même de nombreuses personnes chaque année. C’est après 30 minutes de pirogue à partir du centre-ville, que vous apercevez ce monument qui supplante toute la forêt vierge de la localité d’Ebogo. Encore appelé Kossipo Atom Assie ou Sapelli tricentenaire, l’arbre mesure plus de 09 mètres de diamètre avec 85 mètres de hauteur.

 

La légende révèle que l’arbre millénaire n’est pas seulement un lieu de rassemblement de touristes, mais il représente également un symbole pour la tradition. En effet, on nous enseigne que c’est un endroit sacré pour les autochtones qui s’en servent lors des cérémonies et rituels traditionnels. Les guides expliquent également aux touristes que l’arbre sert également de refuge pour ceux qui souhaitent voir un rêve se réaliser.



 

Commenter cet article